Share to Facebook Pinterest Share to Google

Héctor Mediavilla

Né en 1970 à Barcelone, Espagne



Héctor Mediavilla est un photographe espagnol, né à Barcelone en 1970. Il a fait une Maîtrise en Sciences de l'Entreprise et un MBA à l'ESADE (l'École Supérieure d'Études d'Administration et Direction d'Entreprises de Barcelone). Il a ensuite travaillé plusieurs années au sein du département marketing d'une entreprise japonaise, avant de devenir project manager d'un concept innovateur, les quartiers durables en Catalogne. En 1999, il a repris ses études pour suivre un Master en Gestion culturelle à l'Université Idec-Pompeu Fabra.

En 2001, Mediavilla commence à réaliser plus en profondeur son premier reportage photographique : « El otro fórum de las culturas ». Ce projet, réalisé en deux ans, met déjà en évidence quelques particularités de son travail : par exemple, son engagement social ou son intérêt pour les groupes sociaux atypiques. Sa volonté initiale de dénonciation laisse la place à une tentative de compréhension de l'être humain et de sa relation avec l'entourage de façon plus générale.

En 2003, il commence son projet sur la Sape Congolaise, lors de son premier voyage à Brazzaville, où il était parti former des photographes professionnels congolais dans le cadre du programme « Soutien des Arts plastiques au Congo-Brazzaville » financé par l'Union Européenne. Il est le premier photographe étranger à s'intéresser à ce phénomène singulier qui dévoile un quotidien africain, éloigné des clichés de la guerre, de la famine et des safaris. Ce travail, qu'il achève en 2010 après de nombreux allers-retours entre Brazzaville et Paris, reçoit des prix dans des concours tels que Picture of the Year, Hansel Mieth Award, Fotopres, PhotoEspaña, CoNCA ou le Center's Project Competition.

En plus de la Sape, il a documenté en profondeur des sujets tels que l'impact social de la migration des familles mexicaines, la controverse de la feuille de coca en Bolivie, les pratiques spirituelles mésoaméricaines ou la transformation de l'architecture coloniale au Mozambique.

Les photographies de Mediavilla sont publiées régulièrement dans la presse internationale, notamment dans Colors, Géo, The New York Times, Newsweek, Time, Business Week, XXI, Esquire, Internazionale, IO Donna et Photo. Par ailleurs, il a travaillé en collaboration avec des institutions telles que Casa África, Casa América Catalunya, l'Institut Français de Kinshasa, l'Amabassade d'Espagne à Maputo, l'Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (Aecid) ; et des ONG telles que Intermón-Oxfam et Médecins du Monde.

Il a fait partie du groupe d'experts en Photographie documentaire et stratégies institutionnelles en Catalogne (Fotografía documental y las estrategias institucionales en Cataluña) au Festival SCAN en 2009. Il a également animé la table ronde Conceptualisation et présentation de projets photographiques lors de la première rencontre euro-américaine de collectifs photographiques (ECO, Madrid, 2010).

Son travail a été exposé, entre autres, au Musée Dapper (Paris), au Museum der Weltkulturen (Frankfurt), à la Galleria Oleiros (Sao Paolo), à l'Institut Français de Kinshasa (RDC), au Musée de Markten (Brusselles) et au Museu Marítim de Barcelone. Son œuvre fait également partie de collections publiques et privées.

En 2007, Mediavilla a fondé, avec d'autres photographes espagnols indépendants, le collectif de photographie documentaire Pandora. Il est membre de l'Agence Coopérative Picturetank depuis 2003.


Télécharger : Biographie

PRESSE


Omar Victor Diop,

Héctor Mediavilla,

J.D. 'Okhai Ojeikere,

Malick Sidibé,

Billie Zangewa


Making Africa. A Continent of Contemporary Design

Zebule Magazine

-

Par Guillemette Fougeras   

-
29.10.2015
Télécharger : PDF

Omar Victor Diop,

Héctor Mediavilla,

J.D. 'Okhai Ojeikere,

Malick Sidibé,

Billie Zangewa


Making Africa - Un continente de diseño contemporáneo

Artesycosas
-
28.10.2015
Télécharger : PDF