L’Afrique en Capitale
Rabat, Maroc
Du 28 mars au 28 avril 2017

Fondation Nationale des Musées, institution coordinatrice de l’événement présidée par M. Mehdi Qotbi.
Commissaire général : M. Brahim El Mazned.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et dans le sillage du Discours Royal donné lors du 28ème sommet de l’Union Africaine, l’événement « L’Afrique en Capitale » constitue une première qui met l’art et les expressions contemporaines de l’Afrique à l’honneur.

Du 28 mars au 28 avril, Rabat, Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture, accueille un mois d’intenses d’activités culturelles : 36 temps forts dans quelque 18 lieux offrant un riche programme gratuit et accessible à tous. Des expositions d’arts plastiques et d’objets du patrimoine, des concerts de musique et des projections de films, des conférences et d’art urbain, seront au rendez-vous, sous forme d’un véritable parcours de découverte.

Cette programmation, orchestrée par la Fondation Nationale des Musées, a été conçue en étroite coopération avec la majorité des opérateurs culturels et institutionnels de la capitale : Ministère de la Culture, Ministère de la Communication, Académie du Royaume du Maroc, Conseil national des droits de l’Homme, Université Mohammed V, Université internationale de Rabat, Agence marocaine de coopération internationale, Institut des Etudes Africaines, Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, Théâtre national Mohammed V, Fondation ONA, Fondation CDG, Fondation Montresso, Fondation Hiba, Barid Al-Maghrib, Office National des Chemins de fer, Musée de Bank Al-Maghrib, Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain, Centre Cinématographique Marocain, Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel et du Cinéma, Fédération Royale Marocaine de Football.

Sous l’égide de la Fondation ONA, la Villa des Arts propose « Gaia à travers ses miroirs » : une exposition de peintures et d’installations où une sélection d’artistes (Ahmed Louardighi, Najia Mehadji, Abderrahim Yamou, Pierre Bodo, Jean Goba, Cheri Samba, Calixte Dakpogan, Gonzalo Mabundo, Fabrice Monteiro) représentent la terre dans tous ses états, pour lui rendre hommage et lui témoigner de leur lien fusionnel.

Le Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain (MMVI) propose notamment l’exposition photo « Hommage », archives du souvenir de photographes récemment disparus : Malik Sidibé, « l’œil de Bamako », Leila Alaoui à travers sa collection « Les Marocains » et Othmane Dilami qui révèle avec la série « Les Musiciens de la transe » son très grand talent.


Site internet



EN SAVOIR +

Rabat célèbre

Pierre Bodo,

Chéri Samba,

Calixte Dakpogan,

John Goba,

Gonçalo Mabunda,

Malick Sidibé

Presse

Rabat célèbre " L'Afrique en Capitale "

La nouvelle Tribune

-

Par Leila Ouazry

-
08.03.2017

Malick Sidibé

Presse

Rabat-Africa, "Afrique en capitale" présente son programme

HuffPost Maroc

-

Par Salma Khouja

-
07.03.2017

Télécharger : Pdf