Share to Facebook Pinterest Share to Google

Les diables & les dieux

Cyprien Tokoudagba

Le lien qui unit les artistes des différents continents qui ont été choisis pour l’exposition « Les diables et les dieux » correspond à l’étonnement, à la fascination qu’exerce leur pouvoir de création à travers toutes leurs formes d’expression.

Fascinés nous le sommes par l’inspiration « sauvage » des masques mythiques, l’alchimie des chamans porteurs de légendes et des prêtres vaudous qui trouvent leur filiation naturelle dans l’œuvre d’artistes contemporains. Loin d’une rationalité réductrice, ils disent leur rapport à la nature, aux animaux, aux arbres, à l’eau, au feu, au monde dans lequel nous vivons. Ce sont leurs visions  qui prenant forme et beauté éveillent en nous notre propre réponse à ces mystères. L’artiste est un médiateur solitaire de la mémoire et du devenir de l’humanité.

La confrontation, le dialogue  d’œuvres issues de l’art moderne et contemporain et d’œuvres venant de continents extra-européens constituent au-delà du thème universel qui les rassemble, une affirmation de la nécessité de la rencontre avec l’autre, de sa reconnaissance, seuls remparts contre l’intolérance, le fanatisme et les violences épouvantables qu’elles engendrent.

C’est donc sans prétention et dans une mesure très modeste que cette exposition veut donner à voir des aperçus de  civilisations différentes sans vouloir les hiérarchiser.

Qu’il s’agisse de cultures anciennes ou de création contemporaine, leur découverte est toujours un acte aventureux qui nous demande une disponibilité d’esprit et de cœur, une curiosité joyeuse pour tout cet inconnu.

Le geste de chaque artiste est un geste de liberté qui va au-devant de la nôtre.

Louis DELEDICQ
Commissaire de l’exposition « Les diables et les dieux », Château de Tanlay, 13 juin - 20 Septembre 2015.


Première image du diaporama : © Chateau De Tanlay


Site internet